- Contenu

Chablis

Situé près d'Auxerre dans le département de l'Yonne, le vignoble de Chablis longe une petite rivière au nom prédestiné : le Serein. Les premières traces de vignes à Chablis remontent à l'époque romaine. Dès le XIIème siècle, les moines cisterciens ont su développer sa culture.  Petit Chablis, Chablis, Chablis Premier Cru, Chablis Grand Cru : les vins de Chablis forment une pyramide dont le sommet est le Grand Cru. La hiérarchie des appellations est déterminée par l'histoire, la géologie et l'exposition.
Vins blancs : cépage Chardonnay

Son caractère

Petit Chablis : Sous sa robe or clair et brillante, paille de seigle, parfois rehaussée de reflets verts, ce vin blanc cultive des arômes de fleurs blanches (aubépine, acacia) mêlés à des notes d'agrumes (citron, pamplemousse) sur fond minéral (silex, pierre à fusil). On y croise quelquefois la pêche, les fruits blancs. On le déguste jeune mais l'attendre deux ans est idéal.

Chablis : Sous sa robe assez claire, or pâle ou or vert, ce blanc exprime un nez très frais, vif et minéral ; on retrouve du silex, de la pomme verte, du citron ; le sous-bois et le champignon (mousseron). Des notes de tilleul, de menthe, d'acacia sont fréquentes, de même que des arômes de réglisse, de foin coupé. L'âge le rend un peu plus doré et plus épicé.

Chablis 1er Cru: Les différents climats apportent chacun leur typicité à ces vins blancs, suivant le sol et l'exposition ; ils sont structurés et longs en bouche. Du plus minéral au plus floral, qui développe des arômes tout en finesse et en subtilité, le Premier Cru enchante le palais.

Chablis Grand Cru : Or-vert pur, une robe haute couture. Avec l'âge, elle évolue vers le jaune clair. Car ce vin est de belle garde (10 à 15 ans, parfois plus). Au nez, les arômes minéraux (silex, pierre à fusil) sont intenses. Ils offrent toutefois leur place au tilleul, aux fruits secs, au miel discret, à l'amande. Le mousseron apporte une touche de forte typicité.

Ses accords

Petit Chablis : il affiche de jolis arômes iodés qui plaisent bien aux huîtres, crevettes, petite friture de rivière et de nombreux poissons. Il met également parfaitement en relief l'andouillette et les escargots. Il se marie aussi avec les fromages de chèvre et à pâte pressée ou cuite, comme le gouda et les gruyères. Sa fraîcheur accompagne avec simplicité les salades d'été et les apéritifs servis avec des gougères.
A servir à 8 °C à l'apéritif,  et entre 9 et 10 °C à table.

Chablis : il peut être dégusté jeune (2-3 ans) sur des terrines de poisson ou de volaille ainsi que sur des poissons grillés ou pochés. Mais aussi sur les asperges sans oublier la cuisine exotique, notamment indienne. Grandiose tout simplement en apéritif, le Chablis équilibre aussi la texture moelleuse et subtile des sushis.
Pour les fromages, il se marie bien avec les chèvres, le beaufort, le comté, l'emmental.
A servir entre 10 et 11 °C.

Chablis 1er Cru: Le Premier Cru est d'une grande complexité aromatique, qui le prédispose à de nombreuses associations, dont les huîtres chaudes et les poissons en sauce.
Les plus minéraux seront servis sur des volailles et le veau en sauce blanche. Les plus ouverts feront merveille sur les andouillettes et les escargots.
A servir entre 10 et 11 °C.

Chablis Grand Cru : Accords de grande classe tels le foie gras, les homards, langoustes et les écrevisses. Tous les poissons fins en sauce le réclament ainsi que les viandes blanches et les volailles à la crème. Sa minéralité et sa vivacité donnent aussi une belle réplique à l'iode des huîtres.
A servir entre 12 et 14 °C.